La métaphore de l'orchestre : Devenez le Maestro de votre corps!


Vous ne le saviez pas encore, mais vous pourriez devenir un Maestro sans pour autant faire une école de musique... C'est simple, votre corps est un orchestre ambulant et il n'attend qu'une seule et unique chose : être capable de bouger, de manière efficiente. 

La métaphore de l'orchestre vous permettra de mieux appréhender le concept du développement de la force et de ses dérivés (force max, explosive, puissance etc.) et de l'hypertrophie musculaire.

"Marcel et son orchestre" : ou comment simplifier sa capacité d'actions motrices.

départ sprint

Votre capacité à faire des mouvements est liée à deux entités distinctes composant votre orchestre : Le système Nerveux (SN) et le système périphérique, qui est en fait votre système musculaire.

 

Le SN est, ici, votre Maestro. Il est le lien entre votre volonté de mouvement et les éléments qui vont l'exécuter. Il sera la pour accorder l'effort, pour harmoniser au mieux le mouvement que vous voulez produire. Le SNC est composé de votre cerveau (plus particulièrement du cortex moteur), de la moelle épinière et de tous les nerfs qui y afférent.Le Chef d'orchestre est donc le facteur central du mouvement. S'il n'est pas là, les instrumentistes ne feront rien!

Le chef d'orchestre est en place, passons à l'orchestre.

 

L'orchestre est composé de l'ensemble de vos muscles, appelé couramment "système périphérique" (SP) : ils obéissent aux ordres du Maestro, et exécutent du mieux possible les mouvements à faire... Mais comme dans tous orchestres, il existe différents instruments : les cuivres, les cordes frottées, percussions et les bois. Ici,les types fibres, comme décrit dans un précédent article, sont équivalents à ces différents instruments. 

 

Cependant, ceci est une simplification extrême du système qui régit le mouvement... Il faut aller plus loin!

En réalité, une simplicité toute relative...

A vrai dire, cette simplification est trop simple pour faire bien. La complexité du système est bien plus grande, zoomons un peu plus sur celui-ci : 

  • Au niveau de la moelle épinière : il y a une multitude de neurones moteurs, dits "moto-neurones", qui sont des "sous-maestro" permettant d'avoir une finesse et une efficience dans la commande motrice,
  • Au niveau des muscles :
    • Les différents types de fibres lentes/intermédiaires/rapides, qui sont sous influence directe du "sous-maestro" qui les dirigent, et vont influencer votre niveau de force ou d'endurance musculaire,
    • Le nombre de musiciens qui composent les différents corps de l'orchestre : les différents musiciens sont en réalités les différents sarcomères qui composent la fibre musculaire. Le phénomène associé à la multiplication du nombre de musiciens est ce qu'on appelle l'hypertrophie musculaire. Plus j'aurais de cuivre ou un autre type d'instrument, plus je serais capable de jouer plus fort!

En réalité, les 2 grands systèmes (SNC et SP)  sont un regroupement de sous systèmes qui doivent être considérés pour mieux gérer et mieux comprendre son entrainement. En prenant conscience de ses sous-systèmes, vous pourrez alors mieux comprendre l'impact de votre entrainement (notamment de musculation) sur votre organisme.

Entraîner son orchestre avec la musculation :

Avec cette métaphore, vous allez donc mieux comprendre votre entrainement en musculation et donc mieux le gérer. 

Voici une petite liste, détaillant les effets d'un entrainement (en force) sur l'orchestre dont vous êtes le maestro :

 

  • Coordination Intramusculaire : Capacité à faire jouer les mêmes notes aux différents musiciens d'un même groupe d'instrument de manière coordonnées,
  • Coordination Intermusculaire : Capacité à faire jouer  les groupes de musiciens en même temps, 
  • Force Maximale : Entrainement du maestro principale et des "sous-maestro" pour mieux diriger les différents musiciens qui sont sous leurs ordres,
  • Hypertrophie fonctionnelle : Recrutement de nouveaux musiciens (hypertrophie), sans pour autant abandonner l'entrainement des maestro à les diriger (pas de perte ou légère progression de la force max.),
  • Hypertrophie non-fonctionnelle : recrutement massif de nouveaux musiciens, sans pour autant permettre au maestro de diriger ces derniers. On augmente les effectifs pour obtenir plus de subventions municipales ;). 
  • Endurance de force : Répétitions générales/longues pour que les musiciens connaissent leur symphonie/partition. On augmente donc l'endurance des fibres,
  • Puissance : Capacité de l'orchestre à jouer fort, avec un tempo le plus rapide possible.

Voila, maintenant devenez un véritable chef d'orchestre! Alterner les phases de recrutement de nouveaux musiciens (hypertrophie), la coordination de ceux (force maximale), la capacité à jouer fort et vite (puissance/vitesse) pour explorer au mieux vos capacités musculaires.

 



Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez? Partagez!




Suivez moi sur Google +!

Google+


Samuel Johnson : "Ce n'est pas la force, mais la persévérance, qui fait les grandes œuvres."


Dumortier Benjamin, Préparateur physique et coach sportif

Intervention en salle de sport, à domicile, en extérieur, en entreprise et à distance.

contact@preparationphysique-coachingsportif.fr

06.24.47.76.19