Perte de poids : un abus de langage?


Saint Graal tant recherché chez certaines personnes, la perte de poids est parfois difficile à obtenir. Elle peut s'avérer catastrophique, si celle-ci est mal gérée.

Mais je n'aime pas cette notion de perte de poids, car elle occulte les paramètres qui devrait être mis en valeur... Voici ma vision des choses et quelques conseils...

Parlons plutôt de masse et composition corporelle...

départ sprint

En effet, la perte de poids est un non-sens à mes yeux : nous devrions de parler de modification de la masse et de sa composition corporelle. 

Ces deux aspects sont indissociable, mais vous verrez que l'angle d'attaque ne sera pas exactement le même!

En effet, la masse corporelle est composée de deux masses : la masse maigre et grasse. La masse grasse, comme son nom l'indique, est la graisse. La masse maigre est le reste : il y a donc votre masse musculaire, mais également vos organes, vos os etc. 

 

Voilà pourquoi vous devez parler de masse et composition corporelle : Prenons deux individus de masse corporelle égale à 100 kg. Les deux ont la même composition corporelle :

  • Masse Grasse : 25 kg (donc 25% de MG) ,
  • Masse Musculaire : 35 kg (donc 35% de MMuscu).

Le premier veut "perdre du poids", le second veut modifier "sa masse corporelle et sa composition" : L'objectif est d'arriver à 80 kg. Ils atteignent en effet l'objectif fixé. L'un perd 10 kg de masse grasse (soit 20% de MG) et 10 kg de muscle (soit 31% de MMuscu). L'autre perd 10 kg de masse grasse (soit 13% de MG) et 5 kg de Mmuscu (soit 38% de MMuscu)... 

Vous comprendrez la différence entre les 2 : Le premier ne voyait que l'aiguille sur la balance et a perdu autant de muscle que de graisse. Le second perd également du muscle en valeur absolue, mais a une valeur relative plus élevée.

Pour changer sa composition corporelle : 2 facteurs !

quadrupédie en foret

Par cet exemple, vous avez aisément compris qu'il faut jouer sur sa composition corporelle, avant de parler de perte de poids...

Pour modifier cette composition corporelle,  il vous faut jouer sur 2 facteurs :

  • La nutrition,
  • l'activité physique.

En terme de nutrition, une alimentation variée est importante. Cependant, il faut faire attention à ne pas faire tout et n'importe quoi sous prétexte qu'il faut "manger varié" !

Premièrement, faites attention à vos apports en protéines : le but est de ne pas (trop) perdre de masse musculaire, tout en diminuant sa masse grasse.  Et la vous vous dites : BINGO, je vais manger encore plus de viande.... Raté ! La viande n'est pas la seule source de protéines : les végétaux en contiennent également ! Mangez plus de légumineuses (pois cassés, pois chiches etc.), sans augmenter vos apports en protéines animales (voir en les diminuant) sera bénéfique.

Contrôler également vos apports en glucides, en privilégiant les aliments à indice glycémique bas, pour éviter de stocker ces glucides sous forme de graisse.

 

La meilleur chose à faire : s'adresser à un professionnel de la nutrition ! Allez donc voir un diététicien nutritionniste...

Pour l'activité physique...

En ce qui concerne l'activité physique, les activités ou séances à hautes intensités sont à privilégier. Ils permettent d'avoir le fameux "afterburn effect". Cet "afterburn effect" est lié à la capacité du corps à se régénérer : après une séance effectuée à haute intensité, l'énergie utilisée par le corps pour faire les réparations nécessaires est supérieure à celle utilisée à faible intensité. Il semblerait que les stocks de graisse soient mobilisés lors de cet effet, tout en limitant la catalyse musculaire.

La musculation et le renforcement musculaire est à faire de manière concomitante aux activités cardio : elles permettent réellement de créer de la masse musculaire. L'effet anabolisant de la musculation n'est plus à démontrer. Le muscle augmente le métabolisme de base : vous brûlez de la calorie, sans rien faire !!

 

Quoi qu'il en soit, si vous voulez perdre du poids, arrêtez de regarder l'aiguille de la balance : mais pensez aux différentes masses qui composent votre corps!



Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez? Partagez!




Suivez moi sur Google +!

Google+


Samuel Johnson : "Ce n'est pas la force, mais la persévérance, qui fait les grandes œuvres."


Dumortier Benjamin, Préparateur physique et coach sportif

Intervention en salle de sport, à domicile, en extérieur, en entreprise et à distance.

contact@preparationphysique-coachingsportif.fr

06.24.47.76.19